Non classifié(e) > Le Mont d’Or, fromage traditionnel local

Le Mont d’Or, fromage traditionnel local

en pays horloger

Le Mont d’Or est avec le comté et le morbier, un incontournable du plateau de fromage. Il l’est aussi en guise de repas, la preuve avec une recette qui va vous faire fondre ! Impossible de résister à ce fromage crémeux et fondant qui se mange froid ou chaud. Issu d’une longue tradition révélatrice des modes de vie de nos montagnes, le Mont d’Or est aujourd’hui protégé par une AOP qui perpétue des savoir-faire.

Tout savoir sur le Mont d’Or

Le Mont d’Or est un fromage saisonnier qui tient son nom du point culminant du Doubs. On l’appelle aussi « Vacherin du Haut Doubs » et se fabrique jusqu’en Pays Horloger, selon une zone bien définie. Ce nom de vacherin est aussi utilisé par nos voisins suisses qui fabriquent un fromage relativement similaire.

Sa fabrication est issue d’une longue tradition perpétuée aujourd’hui grâce à une AOP. Voici les grandes lignes qui garantissent la protection du Mont d’Or :

  • C’est un fromage de montagne, il doit être réalisé à plus de 700 mètres d’altitude et selon une zone géographique définit.
  • L’épicéa, résineux emblématique de la région, y joue un rôle capital. Pour le style, avec sa boîte caractéristique, mais surtout pour le goût. Le « Mont d’Or» est affiné sur des planches d’épicéa, cerclé d’une sangle d’épicéa et inséré dans une boîte, elle aussi, en bois d’épicéa.
  • C’est un fromage d’hiver, sa fabrication a lieu du 15 août au 15 mars et sa commercialisation du 10 septembre au 10 mai.
  • Réalisé au lait cru, issu de vaches montbéliardes ou Simmental françaises. Le fromage est affiné pendant 21 jours.

La petite histoire du Mont d’Or

Tout comme les autres produits emblématiques de la gastronomie locale, saucisse et comté, il est bien difficile de dater l’origine du mont d’or tant il fait partie de notre histoire. Les paysans valorisaient le lait d’hiver, produit en moins grande quantité, pour en faire de petits fromages consommer par la famille, contrairement au comté produit grâce au lait de printemps, plus abondant. On trouve les premières traces d’un fromage entouré d’une sangle dès le XIIIème siècle, et plus tard, Louis XV en avait sur sa table ! Le Mont d’Or obtient son AOC en 1981, puis son AOP en 1996.

Mont d’Or, le fromage en chiffres :

Pour en savoir encore plus sur le Mont d’Or c’est par ici !

Où acheter du Mont d’Or :

La recette

On n’a pas résisté à cette recette gourmande qui associe Mont d’Or… et saucisse, hmmm !

Translate »